Des plantes « support » pour fertiliser les sols.

Pour limiter l’apport en engrais, certains arbustes fixateurs d’azote, le « Sesbania grandiflora» et le « Tephrosia sp» présentent de multiples avantages : croissance rapide, niveau élevé de biomasse, capacité à capter l’azote de l’air grâce à leurs symbiose avec des bactéries, capacité à survivre au stress hydrique et transfert aux autres plantes de la mycorhize.
Ces deux légumineuses présentent en Nouvelle Calédonie sont complémentaires et nous vous expliquons dans nos fiches techniques « pourquoi » il est intéressant d’utiliser le Sesbania et le Tephrosia afin de revitaliser les sols de vos exploitations et faire bénéficier vos cultures fruitières ou maraîchères existantes des avantages de ces légumineuses.

En plus de leur fonction première qui est la fixation de l’azote, tous nos plants sont mycorhizés en pépinière garantissant donc les effets et avantages des mycorhizes.

Certaines plantes, en particulier la famille des légumineuses (fabacées), ont la capacité de fixer l’azote atmosphérique dans le sol par le biais de symbiose avec des bactéries (rhizobium) situées dans leurs racines.
Ces  bactéries en symbiose avec la légumineuse s’installent au niveau des racines et créent des nodules visibles (petites boursouflures aux racines) qui transforment donc l’azote de l’air en azote directement assimilable par les plantes. L’azote a un rôle clé dans le métabolisme et la croissance des plantes, c’est donc un des nutriments essentiels pour les plantes qui en ont besoin pour se développer et réaliser la photosynthèse. Ces plantes «fixatrices d’azote» rendent bio-disponible cet azote pour les autres plantes à proximité à la faveur d’une taille sévère ou de leur mort.

L’utilisation de ces légumineuses est donc une l’alternative pour réduire ou supprimer les engrais azotés et un facteur primordial pour la bonne santé d’un système végétal.
Grâce à cette faculté d’enrichir le sol en azote, les légumineuses sont souvent utilisées comme engrais verts, donc non cultivées pour être récoltées mais simplement pour améliorer la fertilité du sol.

Le Sesbania, une légumineuse-clé pour la résilience des sols en Nouvelle Calédonie.

sesbania01

Le Sesbania grandiflora, présent naturellement en Nouvelle Calédonie mais difficile à trouver, est un petit arbre pérenne à croissance rapide vraisemblablement originaire d’Indonésie qui se développe en plein soleil acceptant les sols acides ou humides.

Il peut être cultivé sur une large gamme de sols, y compris ceux qui sont pauvres et gorgés d’eau. Il tolère les sols salins et alcalins et à une certaine tolérance aux sols acides (pH 4.5).

Les feuilles présentes des qualités nutritives exceptionnelles et peuvent être utilisées comme fourrage pour les ruminants.

Le Sesbania grandiflora est utilisé pour ombrager certaines cultures comme le café, le thé et le cacao, et comme brise-vent pour les agrumes, la banane et le café. Cet arbre est idéal pour la réhabilitation des collines érodées. Le Sesbania grandiflora a une excellente nodulation des racines et donc une capacité importante à fixer l’azote atmosphérique. Le fait que cet arbre est très mycotrophe (forte affinité avec les mycorhizes à arbuscules) et qu’il a une forte croissance en fait un très bon candidat pour disséminer la mycorhize dans vos cultures.

Le Sesbania grandiflora permet d’améliorer la qualité du sol, en effet les fruits, les feuilles et les fleurs qui tombent au sol constituent un excellent engrais vert ou paillis et améliorent la fertilité du sol. C’est une plante bien adaptée pour des plantations denses.

Précautions : Le Sesbania grandiflora est sensible aux nématodes. Il convient donc de l’associer avec des plantes qui repoussent les nématodes tels que les œillets d’inde (en vente dans les jardineries de Nouméa), ou Gliricidia  sepium.

Le Tephrosia sp

Le Tephrosia sp est une plante de la famille de Fabaceae, c’est une plante herbacée, dressée, subligneuse (rigide comme du bois) pouvant atteindre 1,5 mètres de hauteur.
Il peut être cultivé sur une large gamme de sols, y compris ceux qui sont pauvres et gorgés d’eau.

Les parties végétales de nombreuses espèces de ce genre contiennent des composés de type roténone qui ont des propriétés insecticides. La roténone est une isoflavone qui a de fortes activités insecticides, pesticides et piscicides, mais dont la toxicité pour l’homme est relativement faible. Ces composés permettent donc de repousser les insectes ravageurs de vos cultures.

Cette espèce a également une relation symbiotique avec certaines bactéries du sol, ces bactéries forment des nodules sur les racines et fixent l’azote atmosphérique. Une partie de cet azote est utilisée par la plante en croissance, mais une partie peut également être utilisée par d’autres plantes poussant à proximité. En plus d’enrichir le sol en azote, cette plante permet également de solubiliser le phosphore du sol afin de le rendre bio disponible pour les plantes alentour.  Cette plante est extrêmement mycotrophe (forte affinité avec les mycorhizes à arbuscules) ce qui en fait une bonne candidate pour propager la mycorhize sur vos arbres fruitiers ou culture déjà en place.

Cette plante peut être coupée plusieurs fois pour fournir de la biomasse au sol (engrais vert).

Précautions : Tephrosia sp peut être sensible aux nématodes. Il convient donc de l’associer avec des plantes qui repoussent les nématodes tels que les œillets d’inde (en vente dans les jardineries de Nouméa), ou Gliricidia  sepium.

tephrosia01

Pourquoi proposer cette légumineuse ?

AURAPACIFICA commercialise depuis quelques mois des mycorhizes d’origine Calédonienne auprès de différents acteurs (pépiniéristes, filière fruitière, agroforesterie, revégétalisation, …).
Dans de nombreux cas, nos interlocuteurs comprennent l’intérêt des mycorhizes dès le début de la croissance de la plante mais nous interpellent aussi sur leur volonté de régénérer leurs sols ou apporter à des vergers existants ou vieillissants les avantages des mycorhizes.

Introduire le Sesbania et ou le Tephrosia, légumineuses à croissance rapide, permettra donc à la fois de faciliter plus rapidement la régénérescence des sols dégradés ou pauvres par l’apport azoté mais également par l’apport des mycorhizes puisque celles-ci sont fortement mycotrophe (plante acceptant la mycorhize). Le transfert des mycorhizes pourra se faire au réseau d’autres arbres à proximité du Sesbania et ou de Tephrosia.

Nous avons donc décidé de produire en pépinière des jeunes plants de Sesbania et Tephrosia mycorhizés.

Ces jeunes Sesbania et Tephrosia mycorhizés pourront donc être plantés dans vos exploitations, vergers ou sites dégradés afin de créer des ilots de fertilités et faciliter le transfert des mycorhizes et de l’azote vers les plantes ou arbres à valeurs ajoutés en souffrance ou à régénérer.

Nous vous proposons en barquette nos Sesbania (*)  et Tephrosia (*) d’une taille de 15 à 30 cm à transplanter directement en milieu naturel.

(*) : Tous nos sesbania et Tephrosia sont mycorhizés en pépinière dès le début du développement racinaire.

Tarif : 490 Fr TTC par plant